BLOG X2i

L'actualité Magento et e-commerce vue par X2i

Le PIM : effet de mode ou réels enjeux stratégiques ?

25 septembre 2015 - Publié par Bertrand - Gestion de l'information

PIM, collecter, consolider, diffuser

Dans un contexte où l’omnicanal devient omniprésent, la consolidation des informations produits est un atout de taille. Comme nous l’expliquons sur notre page consacrée au PIM, la mise en place d’une solution PIM (Product Information Management) n’est pas uniquement un défi technique, mais également d’ordre organisationnel.

Cette semaine, afin de bien comprendre les enjeux du PIM, nous sommes allés à la rencontre de Franck, consultant e-commerce de l’équipe X2i, pour lui poser quelques questions qui nous paraissaient essentielles.

Depuis un an ou deux, on parle beaucoup de PIM. Comment expliques-tu cette tendance ? Est-ce, selon toi, un buzz sans fondement ou y a-t’il de réels enjeux business et techniques derrière ?

La gestion de données produits n’est pas nouvelle. Et le PIM non plus !

Depuis longtemps, les industriels utilisent des outils de type PDM/PLM pour gérer leur données produits et accompagner le cycle de vie des produits.

Les outils de type PIM, en revanche, étaient plutôt utilisés par des sociétés centrées sur la commercialisation et la distribution de produits en B2C, dont les données provenaient de multiples fournisseurs. Dans ces cas, les données sont forcément hétérogènes et le PIM apporte un réel avantage pour consolider et diffuser l’information nécessaire à la vente.

J’expliquerais la montée en puissance du PIM par :

  • la nécessité de croiser les canaux de vente (multicanal, omnicanal) ;
  • la volonté, pour de nombreuses sociétés industrielles, de maîtriser leur image et leurs informations produits de bout en bout sur les différents canaux (catalogues, distributeurs, revendeurs, mais aussi e-catalogues, partenaires, sites de vente en ligne, marketplaces…) ;
  • le besoin de raccourcir les délais entre la création d’un nouveau produit et sa diffusion effective vers les canaux concernés.

 

L’enjeu est tout simplement de maîtriser la diffusion de l’information des produits dans un monde qui évolue de plus en plus vite : montée en puissance du web, multicanal, internationalisation, etc.

C’est en ce sens que les acteurs du PIM sont de plus en plus nombreux et alimentent la communication autour de leur produit, d’où une tendance visible.

En quelques mots, quelles fonctionnalités devons-nous attendre de la mise en œuvre d’un PIM ?

En général, le PIM apporte une valeur supplémentaire pour le marketing.

Les fonctionnalités clés sont :

  • l’acquisition de données à partir de sources hétérogènes (outils internes, sous-traitants, fournisseurs, etc.) ;
  • l’enrichissement et la validation des données par de nombreux acteurs (marketing, communication, webmaster, agences externes, traducteurs, outsourcing, etc.), grâce à des procédures et des circuits de validation simples et pérennes ;
  • la publication vers de multiples canaux d’une information cohérente et validée.

 

Si je devais résumer en une seule phrase : maîtriser la collecte, l’enrichissement et la diffusion des données.

Et les risques dans tout ça ?

Le risque d’un tel projet est de vouloir refondre, à l’occasion de la mise place du PIM, toute la gestion des données produits et confondre PIM, MDM, PDM, PLM… Le PIM est une excellente base de travail pour gérer l’information produits. Mais le piège est de vouloir en faire une solution au périmètre bien plus large, et donc moins efficace.

Il ne faut pas négliger la phase de conception du projet. Elle représente souvent entre 60 et 70% du temps passé sur le projet PIM. Mais elle est indispensable pour poser le périmètre précis et les fonctionnalités attendues.

Pour conclure, si tu devais nous donner 5 conseils clés sur la mise en place d’un PIM ?

  • Bien veiller à impliquer les utilisateurs finaux du PIM, et ce dès le début du projet. Beaucoup trop de projets PIM échouent parce que la plate-forme ne répond pas aux besoins d’exploitation ou se trouve inefficace au quotidien.
  • Anticiper les changements et l’organisation interne.
  • Choisir un partenaire dont les compétences dépassent le sujet PIM, capable de comprendre et de mettre en place un outil qui va profondément impacter le travail de différents services de l’entreprise.
  • Bien exprimer ses objectifs, en prenant le sujet à l’envers (quoi diffuser, donc comment structurer, donc quoi collecter).
  • Privilégier un outil agile et évolutif avec une mise en place progressive des fonctionnalités, plutôt que de vouloir tout faire d’un coup.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

NEWSLETTER X2i

Recevez en exclusivité notre actualité par e-mail :
conseils, nouveautés Magento, événements e-commerce, livres blancs...