BLOG X2i

L'actualité Magento et e-commerce vue par X2i

Refonte de site e-commerce : quelles méthodes, quels outils ?

15 juillet 2015 - Publié par Patrice - E-commerce, Méthodologie et pilotage

Refonte e-commerce Magento

Ça y est, votre site grossit ! La stratégie se renforce, vos besoins évoluent, les services apportés aux clients s’élargissent. Les perspectives sont bonnes et vous avez décidé de franchir le pas pour exploiter une plate-forme adaptée à la situation, performante, riche, largement automatisée et évolutive. Comme Magento, par exemple !

Les projets sont lancés, tout roule mais une étape importante reste à organiser : la migration de l’ancien site vers le nouveau. Véritable projet dans le projet, une migration nécessite de la préparation et du savoir-faire. Quelles sont les étapes importantes et les points clés d’une migration ?

1. Bien préparer la refonte de son site eCommerce

La réflexion préliminaire est un point clé d’une migration de site e-commerce réussie. Pour cela, faite-vous accompagner par un spécialiste : analyse des risques, choix du type de migration, accompagnement au changement des processus existants, coordination des prestataires impliqués sont autant d’étapes clés qu’il convient de prendre en compte très en amont.

2. L’anticipation est primordiale !

Les problèmes d’une migration de site e-commerce ne se découvrent pas le jour de la bascule, sinon c’est la catastrophe ! Une migration à blanc est un minimum, mais reste une solution très légère.

L’idéal est de mettre en place un serveur d’intégration continue (par exemple, l’outil Jenkins est spécialisé dans ce type de tâche). Une migration quotidienne pendant le projet, cela permet de se rendre compte des problèmes au fur et à mesure qu’ils arrivent. Un paramétrage en production est en conflit avec le nouveau thème ? On constate le problème directement le lendemain matin !

3. Bien optimiser sa préparation de données

Souvent, pendant un projet de refonte de site e-commerce, il y a beaucoup de choses à gérer : faire vivre le site actuel, suivre le projet en cours, préparer la migration… Et anticiper tous les nouveaux contenus du site.

Dans l’idéal (votre prestataire vous le dira), il vaut mieux stopper les évolutions sur le site en cours et migrer à « iso-contenu »… Mais ce n’est pas toujours possible : l’ancien site continue à vendre, les offres sont mises à jour, de nouveaux clients arrivent, des corrections sont faites. Si vous devez préparer de nouveaux contenus, il vous faudra un environnement spécifique qui sera synchronisé avec l’intégration continue. Ceci devra se faire en parallèle du nouveau code et des données de production. Cela devient complexe et technique… Mais nécessaire.

4. Le jour J, bascule du site e-commerce !

Vos données sont prêtes, l’intégration continue tourne depuis 10 jours sans problème, la recette du nouveau site est terminée… Le grand jour est arrivé !

Encore une fois, il vous faudra beaucoup d’organisation : un plan de migration dans un document collaboratif et partagé s’impose. Pendant la migration du site e-commerce, chaque seconde compte et la moindre erreur peut être dangereuse. Pour ajouter au challenge, le nombre d’acteurs est élevé : intégrateur, hébergeur, prestataire SEO, utilisateur du back-office, service technique de l’ERP, services de paiement et de livraison, tout le monde doit être dans la boucle et sur le pied de guerre. Il faut penser à tout. Avez-vous baissé les TTL du site ? Qui activera la maintenance ? Quand lancer la synchronisation des flux ? Autant de point à planifier et à coordonner en amont. Encore une fois, faite vous accompagner dans cette grande étape de votre activité e-commerce.

5. Après la bascule, surveillance constante et optimisation rapide !

Tout a été migré sans problème… Vous pouvez souffler ! Mais attention, la migration ne s’arrête pas là. Certaines actions restent à faire pour s’assurer que tout va bien. Les plus importantes :

  • Auditer fréquemment les éléments SEO pour conserver, adapter et optimiser le référencement naturel
  • Suivre sa plateforme (si possible de manière automatique) sur des indicateurs clés métier (KPI) : chiffre d’affaires, nombre de commandes, avis utilisateurs, comportements de navigation, etc.

Si les indicateurs sont classiques, vous pouvez utiliser Google Analytics. Si certaines données sont spécifiques à votre métier, il vaut mieux passer par un outil personnalisé, comme une offre de monitoring personnalisée.

Pour conclure, une migration, ça se prépare !

Une refonte de site e-commerce se déroule grâce à une quantité impressionnante de petites tâches, mais l’essentiel à avoir en tête, c’est :

  • un plan d’action pendant le projet
  • des outils adaptés à mettre en place
  • une organisation et un cadencement impeccables le jour J
  • une surveillance rapprochée après le lancement

N’hésitez pas à commenter, à nous faire part de vos retours d’expérience, à nous parler de vos besoins. Nous aurons certainement des solutions pour vous.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

NEWSLETTER X2i

Recevez en exclusivité notre actualité par e-mail :
conseils, nouveautés Magento, événements e-commerce, livres blancs...